Souscrire à une assurance trottinette électronique pour rouler tranquillement

L’achat d’une trottinette électronique permet en principe de rouler tranquillement à travers les rues et les ruelles. Il faut toutefois faire attention à bien assurer l’engin pour vous protéger des accidents et des vols. Vous pourrez même vous exposer à certains risques si vous n’assurez pas le véhicule. Les points suivants vous apporteront plus de précisions.

Souscrire à une assurance trottinette électrique est-il obligatoire ?

Le code des assurances considère les trottinettes électriques comme étant des véhicules terrestres à moteur. Cela implique que vous devez l’assurer avant de rouler avec sur la voie publique. Vous aurez ainsi une bonne protection en cas de dommages causés ou subis par des tiers après un accident.

Vous devrez au minimum souscrire à un contrat avec une garantie responsabilité civile pour le véhicule. Vous pourrez de ce fait indemniser plus facilement la victime si vous êtes reconnu responsable d’un accident. En effet, vous devrez vous occuper des dommages corporels et matériels de la personne.

Il suffit de suivre la procédure entamée par votre compagnie d’assurance pour obtenir une indemnisation. Vous éviterez alors d’aggraver votre situation si vous assurez bien votre trottinette électrique.

Les risques de rouler sans une assurance trottinette électrique

Comme vous le savez déjà, il est primordial d’assurer votre trottinette électrique avant de l’utiliser pour la première fois. Vous risquez même de vous retrouver en mauvaise posture face à la législation si vous négligez l’assurance. En effet, des punitions sont prévues par le Code de la route dans son article L 324-2.

Des sanctions juridiques et financières sont particulièrement prévues par la loi pour rappeler à l’ordre. Vous risquez ainsi les sanctions suivantes si vous roulez sans assurance avec votre trottinette électrique :

  • Une amende allant jusqu’à 3 750 € ou une peine de travail d’intérêt général
  • Le paiement d’une amende journalière pendant quelques jours
  • L’interdiction de conduire des véhicules terrestres à moteur
  • La confiscation de votre trottinette

Vous vous retrouverez aussi à suivre un stage de sensibilisation à la Sécurité routière.

Bien choisir l’assurance trottinette qu’il vous faut

Vous devrez au moins souscrire à une assurance responsabilité civile pour votre trottinette électrique. Cela est valable que vous vouliez l’utiliser à titre personnel ou en libre-service. Il suffit pour cela d’adapter la responsabilité civile dans votre assurance multirisque habitation. Autrement dit, vous allez prendre en main les dommages physiques et matériels que vous causerez à des tiers.

Cette option de base ne prend pas en outre en compte vos blessures et les dommages sur votre trottinette. C’est pour cette raison que vous devrez vous informer sur les autres possibilités proposées par votre compagnie d’assurance.

Vous aurez par exemple droit à un contrat spécifique pour votre véhicule. Il ne faut pas non plus négliger l’assurance deux-roues prévue pour les motos et les scooters. Notez toutefois que toutes les compagnies ne vous proposeront pas ces alternatives.

Le point sur les garanties pour votre assurance trottinette électrique

Quelques garanties peuvent accompagner votre contrat d’assurance pour renforcer la responsabilité civile. Vous pouvez par exemple ajouter une protection en cas de dommages corporels que vous subirez. Il suffit pour cela de choisir la « garantie conductrice ». Vient ensuite la « garantie dommages matériels » pour protéger le véhicule en cas de dégâts pendant un accident.

Il ne faut pas oublier la « garantie vol et vandalisme » vu que votre véhicule attirera l’attention des cambrioleurs. Il reste enfin la « garantie catastrophes naturelles et technologiques ». Cette dernière option concerne par exemple les inondations ainsi que les tempêtes et les explosions.

Notez en tout cas que le fait d’ajouter plus de garanties peut augmenter le coût de votre assurance. Vous pourrez en outre avoir la certitude de rouler tranquillement sur la voie publique.