Quels sont vos droits dans une urgence médicale ?

Une urgence médicale doit être réglée rapidement afin de vous éviter plus de problèmes. Vous devrez en effet vous rendre au plus vite dans un établissement médical. Notez toutefois que vous avez des droits à ne pas négliger même pour une urgence. Il faudra aussi vous préparer aux différentes situations qui peuvent se présenter.

Une urgence médicale doit être traitée correctement

Un médecin n’est pas obligé de prendre en charge tous les clients qui se présentent. Cela est valable que ce soit dans une clinique ou un hôpital. Il se peut qu’il ne possède pas les compétences pour prendre soin de vous. Le médecin ne peut pas non plus mettre ses clients de côté pour s’occuper uniquement de vous.

À souligner en outre que la situation ne sera pas la même si vous présentez un cas d’urgence médicale. Le personnel médical doit en effet se réunir rapidement auprès de vous dans ce genre de situation.

Vous avez peur de ne pas pouvoir régler les factures pour les soins ? Cela n’empêchera pas un médecin de traiter votre cas urgent. Cela est aussi valable même si vous ne pouvez pas payer les primes d’assurance-maladie. Il se peut même que vous arriviez dans l’établissement sans un accompagnateur.

Le consentement est un droit dans une urgence médicale

Le personnel doit généralement s’occuper de votre cas urgent une fois que vous arrivez dans un établissement médical. Il faut toutefois faire attention avec votre droit de consentement. Ce point est primordial pour chaque personne qui prendra votre cas en charge.

Autre article intéressant  L'avocat commis d'office : un allié indispensable pour la défense de vos droits

Le médecin peut vous offrir les soins dont vous avez besoin si vous ne pouvez pas donner votre aval. Vous pouvez par contre avoir une carte de patient qui refuse l’accès aux soins. Ce document empêchera le médecin de prendre soin de vous sauf si vous changez d’avis.

Le personnel ne prend pas une décision tout seul en cas d’urgence pour un enfant de moins de 14 ans. Il faut pour cela l’autorisation des parents ou des personnes désignées comme tutrices légales. Le médecin peut en outre prendre des décisions tout seul si personne ne peut intervenir.

Vous pouvez refuser des soins pour une urgence médicale

Le médecin doit vous donner les soins qu’il faut en cas d’urgence médicale. Vous pouvez en outre refuser la prise en charge si vous le souhaitez. Cela empêchera le personnel médical de prendre soin de vous. Le médecin doit dans ce genre de situation obtenir une autorisation de votre part avant de commencer le moindre traitement.

Il est important pour le médecin de respecter votre volonté, peu importe la situation. Il ne peut pas prendre une décision même si votre refus peut mettre votre vie en danger. Cela ne l’empêche pas en outre d’essayer de vous convaincre pour changer les choses.

N’oubliez pas que le médecin notera votre refus dans le dossier médical. Cela permet d’informer les autres médecins de la situation tout en évitant des problèmes judiciaires en cas de complication. Vous êtes libre de demander à quitter l’établissement si vous le souhaitez.

Autre article intéressant  Ces différents pays dans lesquels l’assurance voyage est obligatoire

Vous pouvez accéder à toutes les informations pour une urgence médicale

N’hésitez pas à demander à voir votre dossier médical pour obtenir les informations que vous voulez connaître. Il se peut par contre que vous ne puissiez prendre une telle décision. Cela dépend uniquement de votre état de santé. Le médecin peut en effet se tourner vers un proche dont vous avez vraiment confiance.

Ce dernier doit en outre avoir une autorisation auparavant pour consulter votre dossier. Notez en tout cas que votre dossier médical contiendra de nombreuses informations qui peuvent vous intéresser. Vous avez par exemple la possibilité de vérifier les données suivantes :

  • Les résultats de vos examens
  • Les comptes rendus des consultations
  • Les protocoles et les prescriptions thérapeutiques appliqués par le médecin

Seuls les proches que vous avez désignés pourront accéder à votre dossier quand la situation le demande.