Quel avocat choisir pour une procédure de licenciement abusif ?

En droit du travail, les règles de licenciement sont strictement établies par le législateur et elles doivent impérativement être respectées par les employeurs. Lorsqu’un employé a des raisons valables de penser que son licenciement est abusif, il peut engager une procédure juridique contre son employeur.

Pour cela, le conseil et l’assistance d’un bon avocat s’avèrent indispensables. Vous avez subi un licenciement abusif et souhaitez engager un avocat pour poursuivre votre employeur devant les tribunaux ; mais vous avez peur de mal choisir et que cela vous porte préjudice. Voici un article qui présente le profil d’avocat qu’il faut choisir dans une situation de licenciement abusif.

Privilégier un avocat spécialisé et expérimenté en droit du travail

Quand il y a une situation de licenciement abusif, l’assistance et le conseil d’un avocat ne sont pas obligatoires. Vous pouvez donc vous défendre tout seul si vous pensez en être capable. Cependant, il est recommandé de faire appel à un avocat spécialisé en droit du travail. Comme vous le savez sans doute déjà, les avocats ont tous une spécialité.

En contactant alors un avocat spécialisé et expérimenté en droit du travail, vous pourrez vous battre à armes égales, car l’employeur sera probablement représenté par un avocat pour défendre ses intérêts.

En effet, la procédure en matière de licenciement abusif est très complexe, mais précise. Il est de ce fait capital que vous sollicitiez les services d’un avocat qui sera en mesure de détecter une faille, un vice de forme, ce qui vous permettra de contester votre licenciement.

Autre article intéressant  Pourquoi est-il nécessaire de signer un contrat de travail ?

Si c’est bien ce que vous recherchez, l’avocat spécialisé et expérimenté en droit du travail est le professionnel qu’il vous faut. Vous pouvez d’ailleurs trouver un très bon avocat spécialisé en droit du travail sur https://www.avocat-borot.com/. Il va vous guider quant à la procédure à suivre, se chargera de la rédaction de vos courriers et vous assistera.

Tenir compte des honoraires de l’avocat

Lorsqu’un salarié est sur le point d’engager une procédure pour licenciement abusif contre son employeur, l’une de ses principales préoccupations concerne les honoraires de l’avocat qui sont parfois très élevés. Les deux parties (l’avocat et le salarié) établissent une convention d’honoraires.

Ainsi, c’est d’un commun accord que les deux fixent le montant et les modalités de rémunération de l’avocat. La convention détaille les frais que l’avocat percevra pour la consultation, la rédaction d’actes et la représentation d’actes.

Il est cependant important de préciser que les honoraires d’un avocat en droit du travail varient d’un avocat à l’autre généralement en fonction : de la complexité du litige, du temps et de la disponibilité à consacrer à l’affaire, de la notoriété de l’avocat, de la situation financière du plaignant, mais aussi des frais exposés.

Les honoraires de l’avocat peuvent prendre la forme d’un forfait ou d’une tarification horaire. Notre conseil : même si les honoraires de l’avocat sont importants, il ne faut pas que cela conditionne votre choix.