Recouvrement de créances : comment ça marche

Les promesses de paiement ne sont pas de nature à vous faire pérenniser une activité. Lorsque vous devez faire fonctionner votre structure, il vous faut des paiements effectifs afin de supporter les charges salariales et les achats inhérents au fonctionnement. Dès lors, face aux factures qui ne sont pas réglées promptement par les différents clients, le meilleur recours est inévitablement le recouvrement de créances.  

Le recouvrement devant les instances judiciaires

Ce type de recouvrement est précédé d’une tentative infructueuse de recouvrement à l’amiable. Il est réalisé par le recours à des procédures. L’une des plus utilisées est l’injonction de payer. Dès lors que votre créance à une origine contractuelle, vous pouvez recourir à cette procédure. Elle est peu coûteuse et se déroule en toute célérité. A défaut de cette option, le référé-provision est possible. Cette procédure est dite d’urgence et permet au juge d’audience des référés de contraindre votre débiteur. Par le moyen d’une décision, ce dernier est tenu de vous payer en totalité ou alors par provision et cela, à l’immédiat. 

Enfin, l’assignation est un mode de saisine du tribunal qui implique un débat entre les parties. Pour les plaidoiries, il faudra absolument qu’un avocat soit constitué. Tout comme les cabinets s’occupant des recouvrements, il faudra prévoir de le payer par un pourcentage des sommes récupérées. Découvrez ce service de recouvrement de créances et obtenez le paiement de toutes vos dettes.  

Le point sur le recouvrement dit à l’amiable

Ce mode de recouvrement est très intéressant dans la mesure où il évite tout recours à la justice. En effet, il doit être privilégié face à des créanciers de bonne foi. Par le biais des appels téléphoniques et des lettres de relance, le cabinet en charge du recouvrement obtient le remboursement de la dette. Pour obtenir de meilleurs résultats, cette tâche doit être dévolue à un avocat ou alors, à un professionnel du recouvrement indépendant.