La mise en fourrière de votre moto pour excès de vitesse

La mise en fourrière de votre moto pour excès de vitesse

Si vous envisagez de faire de la moto en France, il est essentiel de comprendre les lois concernant la vitesse et la mise en fourrière des motos. En France, les motocyclistes peuvent être sanctionnés pour excès de vitesse, la sanction pouvant aller jusqu’à la confiscation de leur véhicule. Pour vous protéger contre les amendes et la confiscation de votre moto, il est important de vous tenir au courant des limitations de vitesse en France.

Limites de vitesse en France 

La limite de vitesse générale pour les routes rurales en France est de 90 km/h. Sur les autoroutes, la vitesse est limitée à 130 km/h, tandis que la vitesse maximale autorisée sur les routes urbaines est de 50 km/h. Il est important de noter que certaines autoroutes ont des limitations de vitesse spéciales qui sont indiquées le long de leur parcours, ces limitations varient de 110 km/h à 130 km/h.

Sanctions pour excès de vitesse 

En France, tout dépassement de plus de 40 km/h de la limite de vitesse affichée entraîne une sanction immédiate. Cette sanction comprend une amende pouvant atteindre 750 €, ainsi qu’une amende supplémentaire de 150 € par tranche supplémentaire de 10 km/h au-dessus de la limite. La conséquence la plus grave d’un excès de vitesse est que votre moto peut être mise en fourrière. Cela signifie qu’elle sera emmenée par la police et pourra rester confisquée jusqu’à ce que vous ayez payé toutes vos amendes. Le coût de la récupération de votre véhicule en fourrière varie selon l’endroit où vous vous trouvez.

Autre article intéressant  La loi Alur et la gestion locative immobilière

Il est important de respecter les lois relatives aux excès de vitesse et à la mise en fourrière des motos. Si vous dépassez de plus de 40 kilomètres par heure la limite de vitesse affichée, vous risquez de lourdes amendes, voire la confiscation de votre véhicule. Assurez-vous de respecter le code de la route afin d’éviter ce genre de problèmes !