Demander une indemnisation pour un traumatisme crânien

Le traumatisme crânien fait partie des préjudices que la victime d’un accident peut subir après le sinistre. C’est d’ailleurs un préjudice indemnisable si le fait est constaté et justifié. Mais le processus d’indemnisation du traumatisme crânien est assez complexe. À travers notre guide, découvrez quelles sont les étapes que vous devez suivre pour faire indemniser un traumatisme crânien.

Faire constater le traumatisme crânien

Pour pouvoir être indemnisé pour un traumatisme crânien suite à un accident de la route, vous devez prouver qu’il y a bien un traumatisme crânien. Ce constat va être réalisé par une expertise neurologique initiée par la compagnie d’assurance et effectuée par un avocat spécialisé dans l’indemnisation d’un traumatisme crânien et un médecin expert. Vous pouvez d’ailleurs trouver  sur jmp-avocat-indemnisation.fr/avocat-traumatisme-cranien.html, un avocat en traumatisme crânien. Il pourra vous guider et vous accompagner pendant toute la durée de la procédure de demande d’indemnisation.  Pour constater le traumatisme crânien, vous allez passer plusieurs examens. Le médecin va avant vérifier que vous présentez réellement les symptômes du traumatisme crânien comme :

  • Les maux de tête.
  • La perte de connaissance brève.
  • Les vertiges.
  • La perte de motricité.
  • Les troubles visuels.
  • Les amnésies transitoires.

Les examens que vous allez subir vont permettre d’établir l’existence du traumatisme crânien suite à l’accident. Mais ils permettent également de déterminer sa gravité. Et c’est à partir de cette gravité que les conséquences du préjudice peuvent être évaluées ainsi que leur indemnisation. 

Autre article intéressant  Quels sont les domaines d’intervention possibles d’un avocat ?

Le dépôt de la demande d’indemnisation

Une fois que le constat du traumatisme crânien a été réalisé, votre avocat va déposer une demande d’indemnisation. Cette indemnisation est essentielle pour prendre en charge les frais des traitements et des équipements dont vous pouvez avoir besoin au quotidien pour vos préjudices suite à ce traumatisme crânien. L’avocat va déposer la demande auprès de la compagnie d’assurance. Cette dernière peut d’ailleurs vous proposer une offre en se basant sur les résultats de l’expertise neurologique réalisée. Votre avocat en traumatisme crânien va négocier avec l’assureur afin de garantir une indemnisation plus que suffisante pour couvrir les dépenses que le traumatisme peut engendrer. Et dans le cas où aucun accord n’a été trouvé avec la compagnie d’assurance, il va saisir le tribunal compétent afin de faire valoir et respecter vos droits. L’expertise judiciaire permet ainsi d’établir une meilleure offre d’indemnisation pour votre traumatisme crânien.

L’importance de l’indemnisation d’un traumatisme crânien

En général, un traumatisme crânien doit être indemnisé en intégralité si la victime est un piéton, un passager d’une autre voiture ou de celle qui a provoqué l’accident ou encore un cycliste. C’est un droit acquis et cela, peu importe la gravité du traumatisme. Cette indemnisation est réalisée afin de réparer les préjudices subis, mais aussi pour permettre à la victime de l’accident de revenir dans un état de sa vie si le sinistre n’avait pas eu lieu. Il est important de souligner que cette indemnisation doit être réalisée, car le traumatisme crânien peut être un handicap invisible dont les conséquences sont parfois difficiles à identifier.

Autre article intéressant  Traiter des avocats à Nice dans le domaine du permis de conduire