Quelles sont les différentes catégories d’avocats ?

L’avocat est connu comme un représentant de la loi dont le but est de conseiller, de défendre et d’assister son client. Ce métier est pourtant lié à divers domaines du droit. Ce qui fait qu’un avocat peut porter plusieurs manteaux.  Pour comprendre la raison qui justifie une telle chose, il importe de connaître les différentes catégories d’avocats.

Catégories d’avocats existantes

Pour mieux cerner la présence des avocats au sein des tribunaux, il faut retenir que ces professionnels du droit peuvent être regroupés en trois grandes catégories. Ce qui permet de distinguer les avocats d’affaires, les avocats pénalistes et les avocats aux affaires civiles.

Sur la base de cette répartition, il est certain que chaque ensemble d’avocats a une ou plusieurs fonctions qui lui sont propres. Ceci étant, un ensemble ne pourra donc pas remplacer un autre sous prétexte d’indisponibilité ou de fraternité. Par conséquent, les rôles restent uniques et bien distincts.

Avocats aux affaires civiles

Les avocats de cette catégorie sont présents dans le règlement de toutes les situations qui ont trait au droit civil. Ils se chargent donc de défendre les cas de successions, de divorces et des situations conflictuelles entre les particuliers. Les cas de conflits entre voisins, les loyers impayés, les accidents corporels causés à autrui, les accidents de circulation sont autant de cas où ces avocats interviennent.

Avocats aux affaires pénales

Qualifiés d’avocats pénalistes, ils s’intéressent à toutes les situations liées aux crimes, aux délits et aux contraventions. Ils s’occupent donc du respect et de l’application du droit pénal. L’avocat en droit pénal peut défendre le présumé coupable ou la victime. Le choix lui revient s’il travaille en privé. Cependant, il peut lui être imposé s’il est un fonctionnaire de l’État.

Autre article intéressant  Avocats en droit public : qui sont-ils et quand en a-t-on besoin ?

Avocats d’affaires

Dans la présente catégorie, l’avocat est un élément clé au sein des entreprises. Il cumule les connaissances du droit financier et fiscal, du droit immobilier et du droit social. Pour être davantage performant, il doit être compétent en droit immobilier, en droit des marques et en droit de la propriété individuelle. Vu l’envergure des connaissances que doit avoir un avocat d’affaires, il lui est recommandé de travailler en équipe.

Le droit du travail et les avocats aux affaires civiles

Il y a quelques années, le droit du travail faisait partie intégrante du droit civil. Ce qui donnait la possibilité aux avocats des affaires civiles de répondre aux questions le concernant. Mais depuis que le droit du travail a été retranché du droit civil, il est régi par un code qui lui est propre. Il est alors devenu une branche à part entière du droit privé

Ce type de droit est évolutif du moment où il est soumis à des exigences économiques, sociales et politiques. Néanmoins, c’est lui qui se charge des questions liées au contrat du travail, au licenciement, à la santé au travail, à la représentation du personnel. Il s’intéresse aussi à l’emploi, aux congés, à la sécurité au travail ainsi qu’à la négociation collective et aux grèves.

Les professionnels du droit sont regroupés en trois grandes catégories que sont les avocats aux affaires civiles, ceux aux affaires pénales et les avocats d’affaires. Pour une meilleure défense des situations liées au domaine du travail, le droit du travail a dû être séparé du droit civil.

Autre article intéressant  Les pouvoirs de l’avocat en cas de garde à vue